Wednesday, April 08, 2015

A Concert Poster Is Censored When Paris Meto Hears It Is for the Benefit of "Christians of the Middle East"


A poster for the famous Singing Priests trio was censored by the Paris métro authorities,
writes Mehdi Pfeiffer in Le Parisien, because the concert's earnings was to go the the benefit of the Christians in Middle East.

The concert's organizers do not seem to have been aware of the censorship until they saw their "Prêtres Chanteurs" poster in a métro station under the streets of Paris with that phrase deleted. Since then, webuseres have pointed out the RATP's double standards, since posters linked to Islam, such as best ramadam wishes, have appeared in the metro as intended…
Le spectacle en question, organisé au bénéfice des chrétiens d'Orient, est prévu le 14 juin à l'Olympia. Mais au grand étonnement de Jean-Michel di Falco, la fameuse mention concernant les chrétiens d'Orient a tout bonnement disparu. « J'avais demandé à ce que ce message figure sur l'affiche. Mais au nom, soi-disant, de la laïcité, il a été supprimé. Le président de la RATP m'a appelé pour m'expliquer ce choix, mais je ne le comprends pas. Il ne faut pas confondre la laïcité avec l'intégrisme laïc », estime l'évêque. C'est en effet en partie au nom de la neutralité religieuse que la RATP justifie cette censure. « La convention en vertu de laquelle Metrobus assure l'exploitation publicitaire des réseaux de la RATP prohibe toute publicité présentant un caractère politique ou confessionnel », explique la Régie. Un argument imparable si la règle valait en toutes circonstances.

Sauf que, depuis le début de la semaine, les internautes prennent un malin plaisir à ressortir des publicités affichées dans le métro et faisant référence à l'islam. Message culinaire souhaitant « Bon ramadan », offre de téléphonie mobile avec une femme portant le voile, ou encore affiche du film d'Abd al Malik intitulé « Qu'Allah bénisse la France »... Sur ces publicités, la régie publicitaire de la RATP, contactée hier soir, n'était pas en mesure de fournir de véritable explication.

L'incroyable triomphe des Prêtres chanteurs se... par lefigaro